Connexion

publié le vendredi 05 mai 2017

24 Heures de Rouen 2017

Bonjour à toutes et tous !

Ca y est, les 24 heures de Rouen 2017 sont derrière nous

Cette année, nous avons été contraints de réduire la voilure, faute de moyens. Seul le S3, burgess mercury 60 Efi a été engagée. Les mêmes pilotes que l’an dernier sont à son volant, amenant la stabilité et ainsi, nous permettant d’avancer en terrain connu dans la gestion des relais et des retours d’info sur le fonctionnement du bateau.

Bref revenons à ce We… les essais se sont déroulés dans de bonnes conditions. Le module GPS équipant le bateau nous a permit de faire le bon choix d’hélice.

Le départ donné, nous tournons sans soucis pendant un peu plus de 6 heures… et puis, des soucis électriques nous propulsent dans le bas du classement. Les problèmes : un coupe batterie défaillant, problème assez rapidement résolu et plus tard dans la soirée une panne intermittente. Apres plusieurs recherches et essais infructueux la panne est enfin trouvée : un fusible fissuré qui fait contact au gré des flots .

A l’interruption de course, nous sommes 13ème de la catégorie.

Le lendemain matin, mise à l’eau à 6h30… pour le début de la remontée

Le plateau S3 2017 est assez relevé et la remontée dans le classement n’est pas chose facile… mais cette deuxième partie de course sera assez fluide pour nous : aucun soucis… A l’arrivée, nous pointons à la 8ème place… après les contrôles techniques, le bateau classé deuxième est disqualifié, pour non-conformité technique…

Nous finissons donc l’édition 2017 des 24 heures de Rouen à la septième place.

Et le S2 dans tout ça ?

Faute d’un budget suffisant, nous n’avons pu l’engager cette année. Pour autant, grâce à la générosité de certains partenaires de celui-ci, il sera engagé lors de la saison de vitesse. Afin de les remercier, nous avons négocié avec l’organisateur des 24 heures, l’exposition du S2 dans la zone grand public de l’épreuve… au final… c’est vraisemblablement notre bateau qui aura été le plus photographié du WE !!!

Grâce à notre présence sur place pour explications et aide pour s’installer à son bord, nous ne comptons ni le nombre de personnes qui ont pris place à bord dans le cockpit, ni le nombre de selfies pris assis sur ses patins !! visibilité maximale.

Merci à vous tous, fidèles partenaires ou nouveaux partenaires.

Sans vous rien ne serait possible…

A bientôt pour les courses du championnat de France d’endurance et de vitesse.

Jm