Connexion

publié le dimanche 25 septembre 2016

Caen 2016

Bonjour à toutes et tous,

Il y a peu, nous vous annoncions le remplacement du moteur Evinrude par un Mercury optimax.

La course de Caen nous a permis d’effectuer notre première mise à l’eau.

Beaucoup de choses ont changé : le moteur plus léger de 40kgs autorise une attaque de virage à vitesse plus élevée ainsi qu’un angle de sortie plus fermé. Le moteur est plus linéaire et prend un peu plus de régime. La vitesse de pointe reste pour l’instant sensiblement la même. Je dis pour l’instant, car nous avons assurément une bonne marge de progression.

Nous avons utilisé les hélices préparées pour l’ancien moteur ; une fois celles ci retravaillées pour l’optimax, nous devrions avoir un rendement supérieur, d’autant que cette première mise à l’eau a mis en évidence un raté dans le positionnement du moteur sur la coque. Celui-ci est trop bas ; le bateau est un peu scotché à l’eau. Nos hélices ont besoin de brasser un peu d’air pour être efficaces… Et dernier changement notable… nous n’avons pas soulevé le capot de tout le we !!!

Bateau à Caen

Et le Classe 1 ?

Nous avançons… pas à la vitesse souhaitée, mais sûrement et sereinement… Lors de la course de Seurre près de Dijon, nous avons fait beaucoup de mécanique… enfin d’électronique devrais je dire… le bain prolongé des 24 heures de Rouen a visiblement laissé des séquelles, malgré l’attention apportée à son séchage et nettoyage post course. Malgré ce temps perdu, nous avons quand même progressé coté réglages de coque. Hauteur moteur et équilibrage modifiés par rapport à la course de Rouen ont donné de précieuses indications à notre préparateur d’hélices, présent lors de cette course.

Lors du WE de course de Caen, nous avons constaté et validé les modifications apportées sur l’hélice. Celle-ci est encore perfectible, mais nous a permis de batailler et au final être devant le bateau vainqueur des 24heures 2016…

Certes, nous sommes encore un peu en retrait des bateaux préparés uniquement pour les courses sprint, mais nous progressons à chaque sortie et avons encore de nombreuses pistes de progrès identifiées…

Les annulations de courses (Epinay inondations de juin et mantes la jolie, St malo raison sécurité) ont bien évidement amputé notre progression et votre visibilité… nous en sommes désolé et espérons que cela ne se reproduira pas…

Nous voici maintenant résolument tournés vers la saison 2017. Celle-ci se présente sous de bien meilleurs auspices que la precedente. Nous avons le matériel, nous avons acquis un peu d’expérience dans son exploitation… le sérieux dans la préparation hivernale devrait faire le reste…

A très bientôt !

Jm